Roger Parry (1905-1977)

Roger Parry (1905-1977)

Roger Parry (1905-1977)
Biographie

Né en 1905, Roger Parry se forme à l'École nationale des Arts décoratifs avant de découvrir la photographie. Il devient l'assistant de Maurice Tabard en 1928, au studio de photographie publicitaire Deberny-Peignot. A l'aide d'images aussi dépouillées qu'efficaces, il introduit dans cet art appliqué qu'est la photographie publicitaire les audaces formelles des avant-gardes (photogrammes, photomontages, solarisations).

Très vite, il prépare avec Fabien Loris l'illustration photographique d'un recueil de poèmes de Léon-Paul Fargue, Banalité. Sa publication en 1931 va le faire apprécier des milieux intellectuels ; il participe alors aux expositions collectives qui réunissent de nombreux talents de l'époque comme Kertèsz ou Man Ray.

À partir de 1931, Parry est chargé de la promotion de romans publiés à la NRF (Nouvelle Revue Française) qui lui commande plus de 200 couvertures pour des collections populaires.

Il est aussi photographe de plateau sur l'Atalante de Jean Vigo, illustrateur et portraitiste pour Gallimard ou collaborateur de Voilà et Détective.

En 1932, il s'embarque pour un long voyage vers les îles de la Polynésie française, où il réalise un reportage « tendant simplement à présenter un tableau aussi fidèle que possible de la vie actuelle à Tahiti et aux Îles sous le Vent » (Préface de « Tahiti »).

Ces photographies sont publiées dans Tahiti en 1934, ouvrage élaboré avec la complicité de Malraux.

En 1938, utilisant le prétexte de la publication de Zuyderzee (roman de Jeff Last aux éditions Gallimard), il effectue un reportage dans les polders hollandais. Dans une recherche constante de l'envers du décor, il y affine l'orientation documentaire de sa pratique personnelle.

Réformé en 1939, il intègre pendant la guerre la rédaction de Match et de Marie-Claire, avant de publier régulièrement dans La Semaine, principal hebdomadaire de divertissement sous l'Occupation. Il photographie alors les galas, les expositions ou les pièces de théâtre d'un Paris occupé dont la vie culturelle continue malgré tout.

En août 1944, il rejoint le Comité de Libération des reporters photographes de presse après avoir photographié le soulèvement populaire de Paris.

En tant que correspondant de guerre, il suit ensuite les Alliés jusqu'au printemps 1945, de l'Alsace à la poche de Royan.

Après la guerre, il couvre pour l'AFP la visite officielle du Général de Gaulle à New York en 1945 et la Conférence de Moscou en 1947. A la fin des années 1940 il délaisse progressivement le reportage de presse.

À partir de 1948, aux côtés d'André Malraux, il collabore aux collections de la Galerie de La Pléiade et surtout de L'univers des formes dont il est le directeur technique pour les premiers volumes, révélant ainsi la vaste palette de ses talents d'illustrateur, de graphiste, de maquettiste et de photographe.

Il décède en 1977, quelques mois après André Malraux.


Bibliographie

Léon-Paul Fargue
- Banalité. Illustré de réogrammes et recherches d'objets de Fabien Loris et Roger Parry. Éditions de la Nouvelle Revue française, 1930.

Roger Parry
- Tahiti. Avec cent six photographies de Roger Parry. Éditions de la Nouvelle Revue française, 1930.

Écrits sur l'art d'André Malraux
- Le Musée imaginaire de la sculpture mondiale. La Statuaire. La Galerie de la Pléiade, Gallimard, 1952.
- Le Musée imaginaire de la sculpture mondiale. Des bas-reliefs aux grottes sacrées. La Galerie de la Pléiade, Gallimard, 1954.
- Le Musée imaginaire de la sculpture mondiale. Le Monde chrétien. La Galerie de la Pléiade, Gallimard, 1954.
- Les Voix du silence. La Galerie de la Pléiade, Gallimard, 1951.
- La Métamorphose des dieux. La Galerie de la Pléiade, Gallimard, 1958

Des photographies de Roger Parry ont aussi été publiées dans les titres de presse suivants : Arts et métiers graphiques, Photographie, Détective, Jazz, La Semaine, Marianne, Marie-Claire, Vu, Match, Regards, Voilà, Art et décoration, L'Art vivant ou Le Figaro illustré.

 

Principales expositions

1930 - Salon de l'Araignée, Paris, malerie Manuel.
1930 - Das Lichtbild, Munich.
1931 - Photographes d'aujourd'hui, Paris, librairie-galerie de la Plume d'Or.
1932 - Surréalisme, New York, galerie Julien Levy.
1932 - Modern European Photography, New York, galerie Julien Levy.
1932 - International Photographers, Brooklyn Museum, New York.
1932 - Modern Photography, New York, galerie Julien Levy.
1934 - Photographie de voyage à la Guadeloupe, Martinique, Panama, Tahiti et les Îles-sous-le-Vent de Roger Parry, Paris, galerie de la Pléiade.
1935 - Exposition de l'AEAR-Documents de la vie sociale, Paris, galerie de la Pléiade.
1937 - Photography 1839-1937, New York, Museum of Modern Art.
1937 - Portraits d'écrivains, Paris, galerie de la Pléiade.
1938 - Zuyderzee-photographies de Roger Parry, Paris, galerie Paul Magné.