La photothèque des VMF en ligne sur POP

La photothèque des VMF en ligne sur POP

La photothèque des VMF en ligne sur POP

Origine et date: 
Donné à la MAP en 2018, le fonds de diapositives couleur de l’association des Vieilles Maisons françaises (VMF) a été partiellement mis en ligne : 5 973 vues prises entre 1980 et 2006 et ayant servi à illustrer la revue de l’association sont désormais consultables sur Mémoire.

Le fonds VMF a été donné à la MAP en 2018 par l'association Vieilles Maisons françaises. Fondée en 1958, elle se consacre à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine bâti et paysager. Forte de 18 000 adhérents et de délégations locales présentes dans toute la France, VMF organise notamment des actions de mécénat, ainsi que l’attribution de labels et de prix à des édifices ou des restaurations remarquables.

Le fonds est constitué d’environ 120 000 diapositives couleur de divers formats, principalement 24x36 mm. Une partie seulement a été inventoriée et mise en ligne : près de 6000 vues correspondant aux images qui ont été sélectionnées pour être publiées dans la revue mensuelle de l'association, l’une des principales vitrines de ses actions et médium établi de l’actualité patrimoniale française. Les diapositives versées remontent aux années 1980, les plus récentes datant de 2005. Elles ont servi à illustrer les revues publiées entre 1992 et 2006, ainsi que les cartes de vœux et autres supports promotionnels de l'association. Certaines ont été incluses dans des expositions anniversaires ou thématiques organisées par l'association.

Une trentaine de photographes missionnés par VMF ont participé aux prises de vues. Le principal auteur est Bernard Galéron avec environ 4600 vues versées. 

L'ensemble du territoire métropolitain français est couvert, ainsi que la Corse et la Réunion, urbain comme rural, de la capitale et des métropoles régionales aux plus petits hameaux. L’intitulé du fonds, reprenant celui de l’association et de la revue éponyme, réserve cependant quelques surprises : aux côtés des maisons et manoirs, on trouve de nombreux châteaux plus ou moins célèbres, mais aussi des édifices religieux, des fermes ou de modestes sites proto-industriels (moulins, briqueterie). L'architecture de la fi, du XIXe et du XXe n'est pas eclut quoique minoritaire. Une part non négligable des monuments représentés n'est pas protégée au titre des monuments historiques. Illustrant le patrimoine bâti français dans sa grande diversité, le fonds enrichit aussi les collections de la MAP grâce aux vues intérieures des demeures privées, parfois inédites.