Une chapelle néo-gothique à Carthage

Une chapelle néo-gothique à Carthage

Une chapelle néo-gothique à Carthage

Origine et date: 
La chapelle Saint Louis à Carthage, Tunisie, 1882
Artiste(s): 
1853
Redon
?
Alger

En 1830, année de la conquête de l’Algérie, le bey de Tunis Husseyn II (1784-1835) offre un terrain à Charles X. Il se trouve à Carthage où saint Louis avait trouvé la mort en 1270 lors de la huitième croisade. Comme le lieu précis de cet événement est inconnu, Jules de Lesseps (1809-1887), le fils du consul général de France en Tunisie Matthieu de Lesseps (1777-1832), choisit finalement sur la colline de Byrsa le lieu d’implantation d’une future chapelle. La construction de cet édifice, conçu d’après les plans de l’architecte Germain, démarre en 1841 sur la colline rebaptisée en l’honneur du nouveau souverain « Mont Louis-Philippe », pour s’achever quatre ans plus tard. C’est un monument de taille modeste qui s’inspire de la chapelle royale de Dreux, la nécropole de la Maison d’Orléans. Après plusieurs campagnes de restauration en 1875, 1910 et 1925, la chapelle Saint-Louis est fermée au public en 1943 puis démolie en 1950.

Paul-Marie Famin, un photographe français installé à Alger, prend cette vue en 1882, soit un an après que la France a instauré un protectorat en Tunisie et deux ans avant la construction d’une cathédrale à proximité de la chapelle, la future cathédrale Saint-Louis.

En arrière-plan, dans le long bâtiment à arcades se trouve le couvent des Pères blancs qui s’installent en Tunisie en 1875 sur ordre du cardinal Lavigerie (1825-1892), archevêque d’Alger et fondateur de cet ordre missionnaire, en tant que gardiens de la chapelle. C’est aujourd’hui le musée national de Carthage où le produit des fouilles archéologiques du site est conservé. À l’intérieur de la chapelle se trouvait une statue de saint Louis par Charles-Émile Seurre (1798-1858).

Ferdinand de Lesseps, fils de Matthieu et donc frère de Jules, avait demandé au cardinal Lavigerie l'autorisation d'inhuler son père dans la chapelle, ce que le prélat lui accorda.

Isabelle Gui, avril 2020