Le Touring Club de France

Le Touring Club de France


 

 Le Touring Club de France


En 1890, un groupe de jeunes vélocipédistes fonde le Touring-Club de France pour encourager le cyclo-tourisme et développer le tourisme naissant. Ainsi, le TCF finance des aménagements aussi variés que des routes, refuges, bancs et autres tables d'orientations tandis que ses responsables prennent rapidement place à titre consultatif au sein des instances de protection du patrimoine et des sites naturels, où ils attirent l'attention sur l'affichage publicitaire intempestif, le vandalisme et les dégradations de toutes sortes.

Jusqu'à sa liquidation en 1983, en ayant compté jusqu'à 700 000 membres, le TCF a prôné un tourisme résolument économique et pédagogique, tourné vers la France et son Empire. Au siège social du 65, avenue de la Grande Armée en 1904 se constitue une documentation sur le tourisme : guides touristiques, sports et loisirs, patrimoine, art, récits de voyage, cartes et atlas du monde entier.


Le Touring Club de France et la photographie


Très tôt, le TCF pressent le parti à tirer de la photographie naissante et sollicite de ses membres à chaque occasion une contribution bénévole à l'enrichissement du fonds. L'association alloue également des subventions régulières aux sociétés de photographes pour encourager leurs membres à lui remettre des épreuves des sites et monuments. Aussi de grands noms de la photographie, adhérents ou non, ont contribué à l'enrichissement du fonds.

La qualité technique et artistique de l'ensemble est inégale, mais la diversité des regards portés sur les régions de France et l'irrégularité même du maillage réalisé ne sont pas sans intérêt ; outre les monuments les plus célèbres, l'attention portée sur le petit patrimoine, les sites naturels, le pittoresque et la vie quotidienne fait du Touring-Club un témoin singulier des mutations du siècle dernier. Les dizaines de milliers de clichés ainsi collectés ont illustré les nombreuses publications de l'association - notamment la revue mensuelle éditée dès 1891 et les 33 volumes de la collection « Sites et monuments », mais ils ont également fourni la matière originale des nombreuses conférences thématiques organisées par le T.C.F. tant en France qu'à l'étranger.

La série « Touring Club de France » présentée ici comporte 11869 clichés positifs pour projection, sélectionnés en grande partie pour représenter le patrimoine naturel et architectural français de la première moitié du XXe siècle.


 Sources documentaires


-  Marie-Hélène FUSZ, Le Touring-Club de France (1890-1983), son rôle dans le développement de la sensibilité au patrimoine, DEA de sciences humaines, Sorbonne Paris IV, septembre 2000.
-  Revue mensuelle du Touring Club de France.

La bibliothèque du T.C.F. constitue le noyau de la Bibliothèque du tourisme et des voyages à la bibliothèque Trocadéro.

Le catalogue des ouvrages de l'ancienne bibliothèque du Touring Club de France est en ligne dans le catalogue des bibliothèques spécialisées de la ville de Paris.

Les archives du T.C.F. sont conservées au Centre national des archives contemporaines de Fontainebleau.