photo d'un homme en costume dans une bouée, dans l'eau
Voir toutes les actualités

Jacques Henri Lartigue, Le journal d'un siècle

Aux Essarts (Bram), du 11 juin au 25 septembre

photo d'un homme en costume dans une bouée, dans l'eau
Jacques-Henri Lartigue, Zissou à Rouzat (Puy-de-Dôme), 1911 © Ministère de la Culture (France), MPP – AAJHL

Cette rétrospective réalisée par la Donation Jacques Henri Lartigue en 100 photographies permet de voir et revoir les œuvres les plus célèbres de l'auteur, tout en en présentant d’autres moins connues, pour prouver, comme il le disait lui-même en 1976, que son « talent ne s'est pas arrêté en route ».

Né en 1894, Jacques Lartigue commence la photographie alors qu’il n’est qu’un enfant. À l’instar des photographes amateurs du début du XXe siècle, sa famille et leurs aventures deviennent ses sujets de prédilection. À la fois peintre et photographe, son style photographique évolue en même temps que ses recherches picturales s’affirment. Il mêle rapidement les deux pratiques, utilisant la photographie comme notes visuelles pour ses tableaux avant de les publier dans la presse à partir des années 30, phénomène qui va s’intensifier dans les années 50. Sa vie et son œuvre sont étroitement mêlées, ses modèles étant souvent des proches. Et, à partir des années 70, Jacques Henri Lartigue réalise un travail colossal de relecture, se transformant en archiviste et mémorialiste de lui-même. Il recompose des albums personnels et offre à ses photographies deux temporalités : celle du moment de la prise de vue et celle de la relecture, du recadrage, souvent postérieur. Les surnoms des personnages représentés et de multiples anecdotes viennent compléter la mise en page, donnant au lecteur l’illusion d’une grande proximité avec la vie de l’artiste.

> En savoir plus 

Les Essar[t]s, espace arts et cultures
Avenue Georges Clémenceau,
11150 Bram

Du 11 juin au 25 septembre 
Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 18h

Exposition
Willy Ronis. Zuerst das Leben

Cottbus (Allemagne), Brandenburgisches Landesmuseum für moderne Kunst

du 26 juin au 11 septembre