intérieur d'une église
Voir toutes les actualités

Alphonse Durand, une vie au service des monuments

Du 1er juin au 18 septembre 2022
Au Musée de l'Hôtel-Dieu à Mantes-la-Jolie

affiche de l'exposition140 ans après la mort d’Alphonse Durand (1813-1882), le Musée de l’Hôtel-Dieu à Mantes-la-Jolie présente la première rétrospective dédiée à cet architecte. Elle est le fruit d’un important travail de recherche, car Durand n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune recherche ni aucune biographie. Les découvertes exceptionnelles des co-commissaires de l’exposition furent saluées par le label « exposition d’Intérêt National », décerné par la Direction Régionales des Affaires Culturelles d’Île-de-France et le service des musées de France.

Né à Mantes en 1813, Alphonse Durand est formé aux Beaux-Arts, dans les ateliers d’Heurteloup et de Molinos. Il obtient en 1843 le concours pour la construction de l’hospice militaire et civil de Meaux. Cette entrée au sein de l’administration des bâtiments civils l’amène à rencontrer d’éminents architectes tels Eugène Viollet-le-Duc, Henri Labrouste ou Victor Ruprich-Robert. Suite à la réforme du service des édifices diocésains en 1848, Viollet-le-Duc l’invite à faire partie de la première liste des architectes diocésains nommés.

Travailleur acharné, il multiplie les chantiers partout en France et non uniquement dans ses circonscriptions. Sous différents statuts et fonctions, Durand restaura près de 15 monuments historiques, comptant les plus grandes cathédrales médiévales, des confins de la Manche jusqu’à la Franche Comté. Il construisit également une dizaine de bâtiments institutionnels, telle la Préfecture de Poitiers.

Son travail s’inscrit dans les divers bouleversements politiques qui voient, sous les régimes variés qu’étaient la monarchie, la République et l’Empire, les administrations du culte et des bâtiments changer et se structurer. Réunissant les plus beaux plans et relevés dessinés par Durand, l’exposition vise donc à restituer la place de l’architecte dans l’aventure de la restauration des monuments historiques et le rôle qu’il a joué à la fois comme architecte diocésain mais également dans le renouvellement de l’architecture des églises au XIXe siècle et les commandes publiques.

Musée de l'Hôtel-Dieu
1 rue thiers
78200 Mantes-la-Jolie
Exposition du 01/06 au 18/09/2022
Ouvert de 9h à 18h, fermé le mardi

Exposition
Willy Ronis. Zuerst das Leben

Cottbus (Allemagne), Brandenburgisches Landesmuseum für moderne Kunst

du 26 juin au 11 septembre