mer
Voir toutes les actualités

René-Jacques au 11ème Printemps photographique de Pomerol

Pomerol (Gironde), 6 mai-5 juin 2022

homme sous la pluie

À l’occasion de cette 11e édition, une vingtaine de photographies grand format de René-Jacques, issues des collections de la MAP, seront présentées dans le vignoble bordelais. Cette exposition est accompagnée d’une conférence de Matthieu Rivallin, adjoint à la responsable du département de la photographie de la MAP, qui se tiendra le 7 mai à 10h30 à la Maison des associations de Pomerol.

Né en 1908 à Phnom Penh au Cambodge, René-Jacques (né René Giton, 1908-2003) a défini dès ses débuts les caractéristiques de son style : rigueur, mesure et respect du sujet. Photographe cultivé, technicien hors pair, il a, pendant près de quarante ans, répondu à tous les genres de commandes tout en étant un témoin avisé des bouleversements de la société de son temps, à l’image des problèmes provoqués par la crise économique des années 1930 à Paris. Dans ses photographies, tout est soigneusement réfléchi, mûri, pesé. Ainsi, le jeu des ombres et des reflets sur les matières, qu’il affectionne dans ses natures mortes industrielles, fait suite à ses premières recherches et à son expérience de l’éclairage sur les plateaux de cinéma. Répondre aux commandes n’est pas pour lui un simple exercice de style. À chaque fois, il s’agit d’instiller un supplément d’âme propre à renouveler la vision du paysage, du monument ou de l’objet industriel. Quant à ses recherches personnelles, elles le poussent à photographier Paris, de jour comme de nuit, dans un registre à la fois impressionniste et poétique, à travers des scènes de rues souvent désertes.

Tout entier engagé à faire de la photographie un moyen d’expression majeur, il a œuvré en même temps pour la reconnaissance du métier de photographe par son militantisme au sein d’associations comme Le Rectangle et le Groupe des XV, où il retrouve notamment Willy Ronis, Robert Doisneau et son ami Marcel Bovis. En 1991, conscient de la richesse de son travail photographique, il fait don à l’État de son œuvre. Aujourd’hui conservée à la MAP, la donation René-Jacques regroupe ses négatifs, un ensemble de plus de 20 000 tirages, ainsi que de très grandes archives formées de ses publications, de sa correspondance professionnelle et des planches de tirages de lecture qui servaient à la diffusion de ses images.

> Les photographies de René-Jacques numérisées sur POP 

Actualités
Des nouvelles de POP en octobre 2022

Poursuite du travail sur la plateforme ouverte du patrimoine