Image collection header

Les collections

œuvres d'auteurs
Les visites guidées des œuvres d'auteurs conservées à la MPP

À partir du début des années 1980, le ministère mène une politique active de collecte de fonds d'auteurs-photographes du XXe siècle.


En 1984, à la suite de Jacques-Henri Lartigue, le photographe hongrois naturalisé américain André Kertész fait don de son œuvre à l'État. À sa mort en 1985 à New York, les négatifs et les archives du photographe sont transférés à Paris, constituant l'embryon d'une collection qui va réunir jusqu'à la fin des années 1990 les négatifs, des tirages et les archives d'une dizaine de photographes comme François KollarWilly Ronis ou Bruno Réquillart. Les grands courants de la photographie française de 1900 aux années 1980 sont couverts par ces fonds aujourd'hui conservés à la MPP.

Ils se composent de plusieurs millions de documents, tous supports et procédés confondus : négatifs originaux (sur plaque de verre, papier ou pellicule souple), planches-contact, plaques de projection, diapositives, tirages de lecture ou d'exposition. Les archives (correspondance, carnets de notes ou de voyages, tirages de travail avec indications destinées à la diffusion, maquettes de livres, comptabilité, état des ventes, justificatifs de parution, argus de la presse), lorsqu'elles existent, permettent d'éclairer le travail de ces photographes, de la prise de vue aux différents états de l'image photographique (épreuves de lecture, de travail, de presse, d'essai, d'exposition).

Découvrez les œuvres d'auteurs tels que Daniel Boudinet, Denise Colomb, Michael Kenna, Roger et Bruno Réquillart, dont la MPP conserve les photographies.

Affichage

DANIEL BOUDINET

Connue grâce au polaroïd publié dans La Chambre claire de Roland Barthes en 1981, Daniel Boudinet commence sa carrière au début des années 1970. 

DANIEL BOUDINET (1945-1990)

Voir le détail

Autres collections

Eugène Lefèvre-Pontalis, le châtelet et l'entrée du château, 1930

Sites et Monuments

PAUL LANCRENON, LES PALAIS DES NATIONS ET LA TOUR EIFFEL. DE GAUCHE À DROITE : PAVILLONS DE LA BELGIQUE, DE LA NORVÈGE, DE L'ALLEMAGNE, DE L'ESPAGNE ET LA TOUR DU PAVILLON DE MONACO, 14.03.1900 (SUPPOSÉ)

EXPOSITIONS UNIVERSELLES ET COLONIALES

(1889-1937)